Un groupe d’étudiants innovants a fait la une des journaux après avoir lancé une entreprise de fabrication de pots de plantes en Jesmonite à partir de plastique et de verre trouvés dans les rivières. Dominic Lewis, Oscar Keenan, Max Sudbury et Tommy Linnett, étudiants à l’Université de Sheffield Hallam, ont découvert Jesmonite en février après avoir cherché en ligne un béton écologique – et leur entreprise est née. Flod – un mot qui signifie rivière en moyen anglais et en suédois – a vendu son premier lot de 20 pots en 37 minutes environ !

Dominic raconte : « Nous voulions créer un produit écologique dans le cadre de notre année de stage en entreprise et nous voulions commencer par une alternative écologique au béton. « Nous n’en avions jamais entendu parler auparavant mais nous avons trouvé Jesmonite mentionné dans un article et sur le site web de Jesmonite après avoir cherché un tel produit sur Google. Comme il ne contient pas de composés organiques volatils, il était parfait. « Nous avons commandé 5 kg pour commencer, nous avons regardé des tutoriels vidéo sur la façon de l’utiliser et nous étions prêts. « Nous avons donc commencé à utiliser des paquets de gâteaux de poisson comme moules temporaires ».

L’équipe a rapidement adopté Jesmonite et a immédiatement commencé à expérimenter. Ils créent leurs pots de plantes en utilisant un bac d’égouttage en plastique fait de polyéthylène haute densité que l’on trouve dans les bouchons de bouteilles et les cartons de lait collectés dans la rivière et le combinent avec un pot fait d’un mélange de Jesmonite et de verre. Après avoir testé de nombreux ratios, ils ont trouvé la meilleure combinaison de 60 % de Jesmonite et 40 % de verre pour obtenir la meilleure finition, afin que le verre soit visible. Ils pensent également que l’AC730 s’est avéré le meilleur avec sa couleur naturelle ressemblant au béton. Oscar ajoute : « Notre maison ne ressemble plus à une maison d’étudiant moyenne, nous avons beaucoup de boîtes de Jesmonite et de verre cassé. « Mais nous avons pu commencer à fabriquer, la chambre d’amis a été transformée en atelier et nous avons aussi travaillé dans le jardin arrière. « Nous avons pu l’utiliser sans nous inquiéter grâce à ses qualités écologiques et au fait qu’il ne nécessite aucun équipement spécifique. « Nous sommes également très heureux de pouvoir contribuer à nettoyer l’environnement et à réutiliser ces déchets. » Dominic, Max et Oscar sont sur le point d’entamer leur troisième année de conception de produits et Tommy étudie le marketing.

C’est une première pour l’équipe Flod et ce n’est pas la norme à l’université. Dans le cadre des études de conception de produits, les étudiants ont l’habitude d’imaginer le concept, de faire des recherches et de présenter l’idée, jusqu’à ce qu’elle soit fabriquée, mais pour ce projet, ils ont voulu aller plus loin. Ils se rendent maintenant à la rivière pour collecter le plastique et le verre avec l’association caritative Don Catchment Rivers Trust, qui reçoit 5 % des bénéfices de la vente de chaque pot de plante. Ils sont également en contact avec la River Stewardship Company et le Canal and Rivers Trust qui les aideront à obtenir les produits dont ils ont besoin pour répondre à la demande de leur produit. Dominic a ajouté : « Nous voulons continuer autant que nous le pouvons. « Tout le monde a été d’un grand soutien, nos professeurs ont été d’une grande aide et nous avons parlé à un certain nombre d’organisations caritatives. « Nous avons l’intention de faire des choses différentes avec la jesmonite – nous étudions les différentes couleurs et les pigments et ce que nous pourrions faire d’autre. « Cela devient de plus en plus intéressant, chaque jour, plus les gens découvrent le projet et plus nous avons d’idées. »

Vous pouvez lire comment l’équipe a fait les gros titres sur la BBC et le Sheffield Star.

Texte tiré du site Jesmonite.com